vélos producteurs d’électricité

bicimaquinas

BICIMAQUINAS : LES MACHINES À PÉDALER

Décortiquer les grains de café, égrainer le maïs, puiser de l’eau, laver le linge, toutes ces activités demandent traditionnellement beaucoup de temps et d’énergie aux habitants des communautés rurales du Guatemala, qui ne disposent pas de l’électricité. C’est alors que des habitants de la petite ville de San Andres Itzapa, ont eu une idée géniale : récupérer des vélos usagés et les transformer en « bicimaquinas ». Autrement dit, des « machines à pédaler ».

Et ça marche ! Regroupés dans l’association « Maya pedal », ces géniaux inventeurs passent leur temps à dépiauter, à tronçonner, à triturer des vélos en fin de vie pour les transformer en  « bici-pompes à eau », en
« bici-machines à laver », et autres « bici-égraineurs ». C’est-à-dire des machines non polluantes, fonctionnant sans carburant, sans électricité, qui permettent d’effectuer, à la force du mollet, un travail bien plus facile qu’à la main.

http://bicimaquinas.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>